ORPHELINE

France – 2016 – 1h51 – Réalisé par Arnaud des Pallières avec Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos, Solène Rigot, Vega Cuzytek, Jalil Lespert, Nicolas Duvauchelle…

Quatre moments de la vie de quatre personnages féminins. Une petite fille de la campagne, prise dans une tragique partie de cache-cache. Une adolescente ballotée de fugue en fugue, d’homme en homme, puisque tout vaut mieux que le triste foyer familial. Une jeune fille qui monte à Paris et frôle la catastrophe. La femme accomplie enfin, qui se croyait à l’abri de son passé. Peu à peu, ces figures forment une seule et même héroïne…

Cinéaste aussi ambitieux que singulier, Arnaud des Pallières  signe avec cette histoire kaléidoscopique un magnifique portrait de femme, écrit à quatre mains avec sa collaboratrice Christelle Berthevas, comme le précédent MICHAEL KOHLHAAS. Pour incarner le parcours pour le moins chaotique  de cette femme confrontée à son passé, il a fait le pari de confier à quatre actrices différentes les visages d’un même personnage incarné à quatre moments de sa vie. Pari aussi audacieux que réussi, grâce au talent de comédiennes exceptionnelles, mais aussi grâce à la puissance d’un récit que le réalisateur déconstruit en permanence pour faire de ce film une fascinante expérience sensorielle. Amplifié par une mise en scène intense et charnelle, au plus près des peaux et dans l’épicentre des émotions violentes, ORPHELINE est bien la marque d’un cinéaste qui n’hésite pas à défricher de nouveaux territoires et y pose une empreinte très personnelle…

> séances de rattrapage le 21 et 22 avril