"/>

POROROCA, PAS UN JOUR NE PASSE

Roumanie – 2017 – 2h30 en VO – Réalisé par Constantin Popescu avec Bogdan Dumitrache, Iulia Lumânare, Costin Dogioiu, Stefan Raus, Adela Marghidan… 

Cristina et Tudor Ionescu forment une famille heureuse avec leurs deux enfants, Maria et Ilie. Ils ont la trentaine, vivent dans un bel appartement en ville. Il travaille dans une entreprise de téléphonie, elle est comptable. Un dimanche matin, alors que Tudor se trouve avec les enfants au parc, Maria disparaît…

« Pororoca » désigne un phénomène de tempête ou de mascaret bien connu sur le fleuve Amazone, qui lorsqu’il se déchaîne, emporte tout sur son passage avec fracas. L’image colle parfaitement au mouvement du film et à l’empreinte durable qu’il laisse dans l’esprit du spectateur, habitué à un cinéma roumain plus naturaliste. Constantin Popescu choisit de raconter ce drame du deuil impossible sur le mode du thriller, en ne quittant jamais le point de vue  du personnage principal interprété par Bogdan Dumitrache  – Prix du meilleur acteur au Festival de Saint Sébastien. A l’inexorable dérive de ce père dévasté répond une mise en scène d’une maîtrise et d’une précision remarquables (dont un incroyable plan-séquence dans un parc d’enfants), qui nous tient en haleine de bout en bout, jusqu’au dénouement très fort, à l’image de ce long métrage très réussi…