PROXIMA

France, Allemagne |2019 | 1h47 en VO | Réalisé par Alice Winocour avec Eva Green, Zélie Boulant-Lemesle, Matt Dillon, Lars Eidinger, Sandra Hüller, avec la participation de Thomas Pesquet…

Sarah est une astronaute française qui s’apprête à quitter la terre pour une mission d’un an, Proxima. Alors qu’elle suit l’entraînement rigoureux imposé aux astronautes, seule femme au milieu d’hommes, elle se prépare surtout à la séparation avec sa fille de 8 ans…

Ils sont assez rares les films à traiter de l’engagement des femmes qui assument leur double vie familiale et professionnelle. Surtout quand il s’agit d’un métier très largement réservé aux hommes comme celui d’astronaute. Alice Winocour prend à rebours le genre de la fiction spatiale, pour se concentrer de manière concrète sur la phase de préparation, avec ce qu’elle recèle d’abnégation, de doutes, d’excitation aussi, quand on s’apprêter à côtoyer les étoiles. Elle restitue parfaitement le tiraillement affectif et psychologique de cette femme et l’affirmation nécessaire dans un univers très masculin. C’est toute la singularité de ce film qui mêle l’intime et l’immensité, avec une précision remarquable, le film ayant été tourné sur les lieux mêmes des centres de recherche de la mission Proxima dans laquelle se trouvait Thomas Pesquet, dont on peut admirer les photographies au DIDAM jusqu’à fin janvier…