Quai d’Orsay

France-2013-1h53 Réalisé par Bertrand Tavernier avec Thierry Lhermitte, Niels Arelstrup, Raphaël Personnaz, Julie Gayet
Adapté du premier tome de « Quai d’Orsay » de Christophe Blain et Abel Lanzac, éditions Dargaud
quai
Alexandre Taillard de Worms est un homme plein de panache qui plaît aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d’athlète légèrement hâlé est partout, de la tribune des Nations-Unies à New York jusque dans la poudrière de l’Oubanga. Alexandre Taillard de Worms est un esprit puissant, guerroyant avec l’appui de la sainte trinité des concepts diplomatiques : légitimité, lucidité et efficacité. Il pourfend les néoconservateurs américains, les Russes corrompus et les Chinois cupides. Arthur Vlaminck, un jeune universitaire préparant sa thèse, est embauché au ministère des Affaires Étrangères pour écrire les discours du ministre. Il débarque dans la fosse au lions du quai d’Orsay.
Bertrand Tavernier s’essaie avec succès à la comédie. Il faut dire qu’il trouve dans la BD de Blain et Lanzac un matériau de première qualité pour décrire l’univers de la diplomatie internationale avec causticité et ironie. Comme dans la BD, on sent en permanence la vérité des situations poindre sous le vernis de la comédie. L’amalgame des détails pris sur le vif et d’analyses plus profondes du fonctionnement du ministère fonctionne à merveille. Tavernier fait preuve d’un incontestable sens du rythme comique et Thierry Lhermitte retrouve l’abattage qu’on lui connaissait à l’époque du Splendid.

L’Atalante > du 6 au 12 novembre

L’Autre Cinéma > du 13 au 26 novembre