QUEEN AND COUNTRY

 

QueenandcountryAngleterre – 2014 – 1h55 en VO – Réalisé par John Boorman avec Callum Turner, Caleb Landry Jones, Pat Shortt, Davis Thewlis, Richard E. Grant, Tamsin Egerton, Vanessa Kirby…

1952. Bill Rohan a 18 ans et l’avenir devant lui. Pourquoi pas avec cette jolie fille qu’il aperçoit sur son vélo depuis la rivière où il nage chaque matin ? Cette idylle naissante est bientôt contrariée lorsqu’il est appelé pour effectuer deux années de service militaire en tant qu’instructeur dans un camp d’entraînement pour jeunes soldats anglais en partance pour la Corée. Bill se lie d’amitié à Percy, un farceur dépourvu de principes avec lequel il complote pour tenter de faire tomber de son piédestal leur bourreau : le psychorigide Sergent Major Bradley…

C’est le grand retour de John Boorman, quatre-vingt un printemps et une inspiration, une fantaisie encore intactes. Dans la continuité de HOPE AND GLORY (1987), où le réalisateur anglais racontait avec tendresse son enfance à Londres sous les bombardements, QUEEN AND COUNTRY nous plonge dans les vertes années de son personnage principal Bill Rohan, jeune homme amené à faire ses classes dans l’armée.

John Boorman distille un humour décapant et délicieusement désuet, qui rappelle les meilleurs moments des comédies anglaises des années 50 (notamment dans la peinture désopilante de la vie de caserne, avec ses personnages haut-en-couleurs et ses brimades absurdes). Mais il décrit aussi merveilleusement cette époque où les jeunes gens, enfermés dans les carcans sociaux et moraux, ont soif de changement et de liberté….

> à l’Autre Cinéma à partir du 7 janvier