SEJOUR DANS LES MONTS FUCHUN

Chine | 2019 | 2h30 en VO | Réalisé par Gu Xiaogang avec Qian Youfa, Wang Fengjuan, Zhang Renliang…

Le destin d’une famille s’écoule au rythme de la nature, du cycle des saisons et de la vie d’un fleuve.

Après le superbe SO LONG, MY SON, le cinéma chinois révèle un nouvel auteur en la personne de Gu Xiaogang, qui signe avec SEJOUR DANS LES MONTS FUCHUN une fresque lumineuse et impressionniste, d’un ravissement et d’un dépaysement total. Le titre, qui est une référence à la peinture traditionnelle chinoise, et à ces tableaux en forme de rouleau que l’on déploie pour découvrir peu à peu l’ensemble d’un paysage, décrit bien le mouvement du film, dont l’histoire s’écoule au fil de l’eau, et de plans-séquence d’une virtuosité stupéfiante. Par petites touches subtiles, le réalisateur dessine une chronique familiale tendre, et dépeint avec autant de grâce chaque rivière, chaque montagne, chaque personnage de sa ville natale de Funyang. Et c’est avec bonheur qu’on se laisser embarquer dans ce récit délicat et épuré qui se déploie sur quatre saisons, premier volet d’une trilogie à venir et dont on a hâte de retrouver la suite…