TAXI TEHERAN

taxi-teheranIran – 2014 – 1h22 en VO – Réalisé par Jafar Panahi avec Jafar Panahi et les passagers de son taxi clandestin…

Installé au volant de son taxi, le réalisateur Jafar Panahi sillonne les rues animées de Téhéran. Au gré des passagers qui se succèdent et se confient à lui, le réalisateur dresse le portrait de la société iranienne entre rires et émotion…

Emprisonné et assigné à résidence, le cinéaste iranien Jafar Panahi a été frappé d’une interdiction de filmer par les autorités de son pays. Dans CECI N’EST PAS UN FILM, il jouait à détourner la censure autour d’un film imaginaire, tourné dans son appartement sans scénario, sans images et sans acteurs.

Dans TAXI TEHERAN, il prend l’air et se met en scène en chauffeur de taxi, dans un vrai-faux documentaire truculent et plein de vie où les passagers qui défilent dans l’habitacle forment un petit condensé de la société iranienne : un voleur à la tire prônant une justice sévère, une institutrice éclairée, deux femmes bavardes et leur poisson rouge, un vendeur de dvd à la sauvette, sa propre nièce ou encore une célèbre avocate des droits de l’homme.

Inutile de chercher à démêler le vrai du faux dans cette comédie joyeuse qui reprend le dispositif utilisé naguère par son compatriote Abbas Kiarostami dans TEN, pour s’interroger sur le rôle du cinéma, la liberté et l’émancipation. Un formidable pied-de-nez à la censure, récompensé par l’Ours d’Or au dernier Festival de Berlin…

> à l’Autre Cinéma jusqu’au 26 mai