TÉHÉRAN TABOU

Iran, Allemagne – 2017 – 1h36 en VO – Réalisé par Ali Soozandeh

Téhéran : une société schizophrène dans laquelle le sexe, la corruption, la prostitution et la drogue coexistent avec les interdits religieux. Dans cette métropole grouillante, trois femmes de caractère et un jeune musicien tentent de s’émanciper en brisant les tabous…

Quelque part entre VALSE AVEC BASHIR et TAXI TEHERAN (voire LA PASSION VAN GOGH pour l’utilisation de la rotoscopie, une technique d’animation très réaliste), ce film nous immerge dans l’ « underground » de la capitale iranienne.  Prenant le parti d’un film choral où tous les personnages finissent par être reliés entre eux, Ali Soozandeh nous fait passer d’une histoire à l’autre, d’un milieu à l’autre, d’un petit arrangement à une grosse entorse qui peut coûter très cher. Si le trait est parfois à charge, le film impressionne par son insolence, sa force combative et sa visible jubilation à dénoncer les tares et les hypocrisies d’une société à la fois répressive et minée par la corruption…

> les 8 et 12 décembre


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *