logo cinéma l'atalante

THELMA

Soirée THELMA spéciale Passeurs
jeudi 14 décembre 20h30

Projection de Thelma précédée du court métrage Un Sac de pierres, présenté par le réalisateur Quentin Valois.
Apéro-buffet à 19h30.

Norvège – 2017 – 1h56 en VO – Réalisé par Joachim Trier avec Eili Harboe, Okay Kaya, Ellen Dorrit Petersen, Henrik Rafaelsen…

Thelma, une jeune et timide étudiante, vient de quitter la maison de ses très dévots parents, située sur la côte ouest de Norvège, pour aller étudier dans une université d’Oslo. Là, elle se sent irrésistiblement et secrètement attirée par la très belle Anja. Tout semble se passer plutôt bien mais elle fait un jour à la bibliothèque une crise d’épilepsie d’une violence inouïe. Peu à peu, Thelma se sent submergée par l’intensité de ses sentiments pour Anja, qu’elle n’ose avouer – pas même à elle-même, et devient la proie de crises de plus en plus fréquentes et paroxystiques. Il devient bientôt évident que ces attaques sont en réalité le symptôme de facultés surnaturelles et dangereuses. Thelma se retrouve alors confrontée à son passé…

Joachim Trier, réalisateur du remarquable OSLO 31 AOUT, s’aventure dans le film de genre avec ce fascinant thriller intime, hanté par les fantasmes, flirtant avec le surnaturel. Difficile d’enfermer le film dans une case tant il s’amuse avec nos perceptions, jouant délicieusement avec nos nerfs, distillant le doute, semant l’incertitude. Sur fond d’aliénation religieuse (avec en toile de fond, quelques références au fameux CARRIE de Brian de Palma), THELMA observe avec sensibilité les émois et l’émancipation progressive d’une jeune femme jouée la splendide Eili Harboe, qui déploie une panoplie de jeu particulièrement impressionnante, dans ses crises de tétanie comme dans ses moments de grâce…


 

> Belle interview de Joachim Trier (Telerama 22/11/17)


France – 2017 – 23‘ -Réalisé par Quentin Valois avec Ayakin Ménard, Victor Mur, Xavier de Vismes, Zoé Ressicaud…

Martin vit mal la supériorité de son petit frère Thomas. Ils vivent tous les deux chez leur père, garde-forestier, dans une maison landaise, en plein milieu des pins. Un matin de printemps, comme à leur habitude, les deux frères partent pêcher ensemble…


 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.