TOUT CE QU’IL ME RESTE DE LA RÉVOLUTION

Programmé à partir du mercredi 6 février

Dimanche 20 janvier

18h00 : Avant-première du film

France  -2018 – 1h28 – Réalisé par Judith Davis avec Judith Davis, Malik Zidi, Claire Dumas, Mireille Perrier, Nadir Legrand, Simon Bakhouche…

Angèle avait 8 ans quand s’ouvrait le premier McDonald’s de Berlin-Est… Depuis, elle se bat contre la malédiction de sa génération : être né « trop tard », à l’heure de la déprime politique mondiale. Elle vient d’une famille de militants, mais sa mère a abandonné du jour au lendemain son combat politique, pour déménager, seule, à la campagne et sa sœur a choisi le monde de l’entreprise.
Seul son père, ancien maoïste chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses. Que lui reste-t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses rendez-vous ratés et de ses espoirs à construire? Tantôt Don Quichotte, tantôt Bridget Jones, Angèle tente de trouver un équilibre…

Le moins qu’on puisse dire, c’est que pour un premier film, Judith Davis a des choses à dire ! S’inspirant de l’expérience théâtrale menée avec le collectif L’Avantage du doute, cette jeune et fougueuse réalisatrice se met elle-même en scène en passionaria de la lutte des classes aussi casse-pieds qu’idéaliste, dans un refus joyeux du No Future. Ode à l’engagement et l’action collective, TOUT CE QU’il ME RESTE DE LA REVOLUTION est évidemment un film de groupe avec, gravitant autour d’Angèle, toute une bande de personnages savoureux : l’instit amoureux et plutôt bien dans ses baskets interprété par Malik Zidi ; le papa rêveur et solitaire joué par Simon Bakhouche ;  la mère absente, judicieusement incarnée par la trop rare Mireille Perrier. Drôle mais jamais binaire, ce film gorgé d’intelligence et d’énergie est décidément un beau remède à la mélancolie !

 

En présence de la réalisatrice.
Tarif adhérents : 4€


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.