TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

 

TroissouvenirsFrance – 2015 – 2h05 – Réalisé par Arnaud Desplechin avec Quentin Dolmaire, Lou Roy-Lecollinet, Mathieu Amalric, Françoise Lebrun, Olivier Rabourdin, Cecile Garcia Fogel, Pierre Andrau, André Dussolier, Eric Ruff…

Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent…Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… De ce voyage en URSS où une mission clandestine l’avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe…

Il se souvient de ses dix-neuf ans, de sa sœur Delphine, de son cousin Bob, des soirées d’alors avec Pénélope, Mehdi et Kovalki, l’ami qui devait le trahir… De ses études à Paris, de sa rencontre avec le docteur Behanzin, de sa vocation naissante pour l’anthropologie… Et surtout, Paul se souvient d’Esther. Elle fut le cœur de sa vie…

Après un détour aux Etats-Unis avec JIMMY P., Arnaud Desplechin retrouve son territoire et sa tribu naturels, l’axe Roubaix – Paris et le petit monde de Paul Dédalus, l’alter ego fictionnel du cinéaste.

TROIS SOUVENIRS constitue une sorte de prélude à COMMENT JE ME SUIS DISPUTE (MA VIE SEXUELLE) réalisé en 1996 : l’enfance et l’adolescence de Paul Dédalus, donc. Desplechin paraît ici au sommet de son art de la narration et de la mise en scène, construisant son intrigue avec un sens de l’enchaînement et du contrepied qui tient en haleine, et la filmant avec une élégance et un souffle qui transcendent le propos…

> à l’Autre Cinéma jusqu’au 16 juin