TROIS VISAGES

Iran – 2018 – 1h40 en VO – Réalisé par Jafar Panahi avec Benhaz Jafari, Jafar Panahi, Marziyeh Rezaei, Maedeh Erteghaei…

Une célèbre actrice iranienne reçoit la troublante vidéo d’une jeune fille implorant son aide pour échapper à sa famille conservatrice… Elle demande alors à son ami, le réalisateur Jafar Panahi, de l’aider à comprendre s’il s’agit d’une manipulation. Ensemble, ils prennent la route en direction du village de la jeune fille dans les montagnes reculées du Nord-Ouest où les traditions ancestrales continuent de régir la vie locale…

Trois ans après le succès de TAXI TÉHÉRAN, Jafar Panahi, toujours sous le coup d’une interdiction de tournage dans son pays, revient en grande forme avec ce film à la fois facétieux et profond, récompensé par le Prix du Scénario au Festival de Cannes. Jouant son propre rôle aux côtés de la célèbre comédienne Benhaz Jafari, le cinéaste quitte les intérieurs étouffants de ses précédents films pour cheminer en liberté dans ce road-movie qui mêle le vrai et le faux, le rire et l’émotion de manière assez jubilatoire, tout en rendant un bel hommage à son compatriote Abbas Kiarostami. On songe en effet au grand maître iranien et à ses œuvres phares (de CLOSE UP au GOÛT DE LA CERISE) dans cette histoire écrite dans les moindres détails mais tournée avec une grande liberté, où la métaphore affleure à chaque plan. TROIS VISAGES est à l’évidence un manifeste féministe, dans lequel le réalisateur/personnage s’efface peu à peu au profit de ses actrices…


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.