TUNNEL

Corée du Sud – 2016 – 2h06 en VO – Réalisé par Kim Seong-hun avec Ha Jung-Woo, Doona Bae, Dal-Su Oh…

Alors qu’il rentre retrouver sa famille, un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel, au volant de sa voiture. Pendant qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition. Combien de temps tiendra-t-il ?

Nous avions déjà défendu HARD DAY, le précédent film de Kim Seong-hun, qui avait eu le mauvais goût de sortir en salles un 7 janvier, jour de l’attentat de Charlie Hebdo. On y découvrait déjà un sens de l’ironie féroce et un rythme trépidant, qualités premières de TUNNEL, qui sous ses airs convaincants de film à grand spectacle et de pur divertissement, témoigne de subtilités indéniables.

Le premier talent de Kim Seong-hun est de nous tenir en haleine sur cette trame du film-catastrophe, avec un mélange des genres propre au cinéma coréen. L’autre réussite du film tient à l’épaisseur psychologique de ses personnages, tous impeccablement interprétés, mais aussi à l’humour, voire à l’ironie avec laquelle le cinéaste vient pointer les défaillances d’un système : faillite des médias, hypocrisie du politique, sont dénoncés avec force sans que cela prenne jamais le pas sur l’intrigue. Un pur régal de tension dramatique et d’émotion.

> à partir du 3 mai


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *