VICTORIA

VICTORIA AFFICHEFrance – 2016 – 1h37 – Réalisé par Justine Triet avec Virigine Efira, Vincent Lacoste, Melvil Poupaud, Laure Calamy, Laurent Poitrenaux…

Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent et Sam, un ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Seul témoin de la scène, le chien de la victime.
Victoria accepte à contrecœur de défendre Vincent tandis qu’elle embauche Sam comme jeune homme au pair. Le début d’une série de cataclysmes pour Victoria…

On avait bien aimé le premier film de Justine Triet, LA BATAILLE DE SOLFERINO, tentative aussi foutraque que réussie de restituer le chaos d’un couple au cœur des élections présidentielles.

Avec VICTORIA, très applaudi à la Semaine de la Critique à Cannes, la réalisatrice change de braquet et opte pour une caméra plus posée dans un film qui ferait le grand écart entre fantaisie à la Bridget Jones et clin d’œil aux grandes comédies hollywoodiennes. On pense au Blake Edwards de VICTORIA VICTORIA, mais aussi à Cukor ou Hawks). Avec, en guise de Katherine Hepburn dans cette comédie romantique made in France, une actrice que l’on n’attendait pas là, et avec un tel talent : Virginie Efira, en femme active au bord de la crise de nerfs. Le duo amoureux qu’elle forme avec Vincent Lacoste (qui a parcouru du chemin depuis LES BEAUX GOSSES) est aussi une très belle idée, à l’image  de ce film drôle et féministe : un peu improbable, culotté et assez irrésistible…

> à partir du 14 septembre à l’Autre Cinéma