VICTORIA

 

VictoriaAllemagne – 2014 – 2h14 en VO – Réalisé par Sebastian Schipper avec Laïa Costa, Frederik Lau, Frank Rogowski, Burak Yigit, Max Mauff.

5h42. Berlin. Sortie de boîte de nuit, Victoria, espagnole fraîchement débarquée, rencontre Sonne et son groupe de copains. Emportée par la fête et l’alcool, elle décide de les suivre dans leur virée nocturne.

Elle réalise soudain que la soirée est en train de sérieusement déraper…

Le film débute par la lumière éblouissante et syncopée du stroboscope d’une boîte de nuit de Mitte, le quartier branché de Berlin. Peu à peu, alors que la caméra se fraie un chemin au milieu des corps dansant dans la pénombre, on devine celui de Victoria, l’héroïne de ce film incroyable, conçu comme une vraie prouesse technique.

Aucune coupe, aucun effet spécial C’est la prouesse virtuose de la mise en scène : filmer en un seul plan et en temps réel les pérégrinations de Victoria jusqu’à l’aube. C’est l’énergie fiévreuse et électrique de la nuit qui donne son tempo si particulier à ce thriller haletant, qui emporte la jeune Victoria  dans une course effrénée vers une issue incertaine.

Deux heure quatorze et une expérience d’une intensité rare, où l’on passe d’une ambiance de virée nocturne, à l’esquisse d’une romance, de la confession intime au film noir.

Récompensé par le Prix du Public au Festival de Berlin, le film est en passe de devenir un petit phénomène…

> à l’Autre Cinéma du 08 au 26 juillet