VIENDRA LE FEU

(O que Arde)

Espagne | 2019 | 1h25 en VO |Réalisé par Oliver Laxe avec Amador Arias, Benedicta Sanchez, Inazio Abrao, Elena Fernandez

Prix du Jury Un certain regard – Festival de Cannes 2019

Amador Coro a été condamné pour avoir provoqué un incendie. Lorsqu’il sort de prison, personne ne l’attend. Il retourne dans son village niché dans les montagnes de la Galice où vivent sa mère, Benedicta, et leurs trois vaches. Leurs vies s’écoulent, au rythme apaisé de la nature. Jusqu’au jour où un feu vient à dévaster la région…

On avait déjà été impressionnés par le premier long métrage d’Oliver Laxe, MIMOSAS, fable mystique tourné dans l’Atlas marocain. C’est en Galice, sa région d’origine, et uniquement en galicien, qu’il a tourné ce film aussi incandescent que mystérieux, inspiré des nombreux incendies qui dévastent régulièrement ces terres, dans ce qu’il désigne comme un“sport national ». Il y a presque deux parties dans VIENDRA LA FEU : l’une, d’inspiration quasi documentaire, s’attache au retour d’Amado chez sa mère Benedicta, avec une caméra attentive à saisir cette vie austère et l’amour tacite qui lie mère et fils, tous deux interprétés par des acteurs non-professionnels. La deuxième partie, plus spectaculaire, nous fait pénétrer au cœur du brasier, dans un déchaînement des éléments aussi grandiose que fascinant…

Rencontre(s) avec Oliver Laxe