Violette

France – 2013 – 2h19 – Réalisé par Martin Provost avec Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain, Catherine Hiegel, Olivier Gourmet, Jacques Bonnaffé…

violetteEn 1942, Violette Leduc fait du marché noir pour survivre dans Paris occupé. Elle est irrémédiablement attirée vers l’écriture. La rencontre avec Simone de Beauvoir, ses livres et son engagement pour la liberté des femmes la poussent à se raconter et à publier. L’écriture intime et sans concession de Violette ne rencontre pas le succès public. Elle intègre néanmoins le milieu des Lettres, elle se lie notamment d’amitié avec Jean Genet et avec le parfumeur et esthète Jacques Guérin qui la soutiennent. Après des années difficiles de solitude voire de crise, elle publie en 1964 La Bâtarde qui la consacre enfin en tant qu’écrivain important et la révèle au grand public.

Violette est le pendant littéraire de SÉRAPHINE du même Martin Provost. Un pareil feu brûle chez ces deux femmes qui sont absolument artistes. Quand elle n’écrit pas, Violette dépérit. Simone de Beauvoir lui révèle que l’écriture est son unique voie d’existence. La relation intense qu’elles entretiennent est le nerf de cette histoire. Les deux interprètes incarnent ce couple impossible avec majesté. Un très beau récit qui met en lumière le personnage exceptionnel de Violette Leduc, femme de lettre courageuse qui s’est vouée toute entière à son écriture.

L’Autre Cinéma > du 6 au 26 novembre