WOMAN AT WAR

Islande 2018 1h41 en VO – Réalisé par Benedikt Erlingsson avec Halldora Geirhardsdottir, Davíd Thór Jónsson, Magnús Trygvason Eliassen, Omar Guöjonsson, Johann Siguröarson…

Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d’Islande… Mais la situation pourrait changer avec l’arrivée inattendue d’une petite orpheline dans sa vie…

On lui donnerait le Bon Dieu sans confession, à la voir si impliquée dans la charmante chorale de cette bourgade sans histoire. Mais méfiez-vous de l’eau qui dort, car Halla, en Artémis des temps modernes est prête à tout pour empêcher le saccage de ses terres, armée de son seul courage et de ses flèches vengeresses. Si WOMAN AT WAR a emballé la croisette, en repartant avec pas moins de trois prix  – dont le Rail d’Or des cheminots cinéphiles -, c’est pour son talent joyeux et iconoclaste à mettre en scène la lutte du pot de terre contre le pot de fer. Benedikt Erlingsson  nous offre une fable politique qui ne se prend pas au sérieux et regorge de moments de bravoure et d’idées loufoques (dont, surgissant dans les lieux et moments les plus incongrus, un orchestre de jazz et un chœur folklorique faisant écho aux états d’âme d’Halla). On croisera aussi au gré de ses virées activistes, un touriste à vélo malchanceux en guise de coupable idéal et un fermier grognon, précieux adjuvant dans les situations les plus périlleuses… Sans aucun doute la comédie islandaise de l’été !


Commentaires

Une réponse à WOMAN AT WAR

  1. Michèle Fontaine dit :

    Alléchant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.