Atarrabi et Mikelats

Jeudi 2 septembre

20h30 -> séance en présence du réalisateur Eugène Green et accompagnée d’un concert de Thierry Biscary et Maddi Oihenart

 

France, Pays basque | 2020 | 2h03 en VOstf (basque) | Réalisé par Eugène Green avec Saia Hiriart, Lukas Hiriart, Ainara Leemans, Thierry Biscary…

La déesse Mari confie au Diable ses deux fils, nés d’un père mortel, pour leur éducation. Lorsqu’ils atteignent leur majorité, l’un, Mikelats, décide de rester auprès du maître, tandis que l’autre, Atarrabi, s’enfuit. Mais le Diable réussit à retenir son ombre…

Truffé de clins d’œil satiriques à l’encontre de notre société matérialiste, le cinéma d’Eugène Green déploie avec plénitude son sens de l’allégorie et sa passion du verbe, ici magnifié par l’âme et la sensualité de la langue basque. Comme Atarrabi dans sa quête, c’est par le dépouillement que le film accède à une sincérité troublante. Jeu anti-naturaliste des comédiens, mise en scène tirée au cordeau : Eugène Green se joue des ornements maniérés pour ne viser que l’essentiel. S’il a toujours de quoi surprendre, son cinéma prouve une fois de plus sa capacité à nous emmener hors des sentiers battus, où la force des mythes fondateurs résonne toujours au plus profond de nous… (Cinémas Utopia)

 

Avec le soutien de l’Institut Culturel basque