Expositions

Actuellement à l'Atalante

Chet Nuneta – Maïta Chen

À la frontière entre musiques du monde et musiques actuelles, le groupe poursuit son chemin musical singulier et subtil. Chet Nuneta chante la migration. Poésie, idiomes, rythmes et voix portent le témoignage de parcours de vie, évoquant ainsi l’empathie et le dialogue entre les peuples. Chet Nuneta questionne l’attachement à un territoire et sa culture, la liberté ou la contrainte d’en partir, l’accueil et la curiosité de « l’autre ». Souffle, rage et fraîcheur, les pieds sur terre et le visage au vent.

Beatriz Salmerón Martín (chant & percussions), Emanuella Perrupato (chant & percussions), Emma Spiesser (chant & percussions), Frédéric Faure (percussions), Fouad Achkir (chant & percussions).

> http://chetnuneta.net/

Vendredi 10 septembre

19h sur le parvis de l’Atalante, en clôture du Festival Paseo

En partenariat avec la Ville de Bayonne.

Gratuit, dans la limite des places disponibles (sur présentation du passe sanitaire).

 

 

Suivi à 20h45 de l’Avant-première du film

En présence de la comédienne Nathalie Richard


AFTER LOVE

Angleterre | 2020 | 1h29 en VO | Réalisé par Aleem Khan avec Joanna Scanlan, Nathalie Richard

Vivant au sud de l’Angleterre, à Douvres, Mary Hussain doit faire face au décès soudain de son mari, Ahmed. Peu après l’enterrement de celui-ci, elle découvre les papiers d’identité d’une autre femme, vivant en France, de l’autre côté de la Manche. Elle prend alors son courage à deux mains et embarque sur le ferry pour Calais…

AFTER LOVE est un film sur la dualité : deux langues, deux cultures, deux récits, deux rives séparées de seulement 35 km, Douvres et Calais. Par son écriture délicate, cette histoire d’amour au pluriel si finement interprétée, nous prend par surprise. Elle fait voler en éclats les schémas attendus, se joue des apparences et nous enseigne, qu’au-delà de tout effondrement, se reconstruire ensemble est toujours possible…

> bande annonce

 

 

Bio

La comédienne Nathalie Richard promène sa présence discrètement fantasque et sa science des mots depuis 30 ans sous la direction notamment de Jacques Rivette, Olivier Assayas, Michael Haneke, mais aussi Marie Vermillard, Judith Abitbol, Cédric Kahn.

Elle commence sa carrière par la danse et le théâtre. Après une année passée à New York aux côtés de la Compagnie Karole Armitage, elle rentre en France et intègre le Conservatoire d’art dramatique. Elle débute au cinéma avec Jacques Rivette dans le film La Bande des quatre pour lequel elle reçoit le prix Michel Simon en 1989. Nathalie Richard sait se rendre précieuse aux yeux de ses réalisateurs, avec qui elle tourne souvent plus d’une fois comme notamment avec Olivier Assayas (L’Enfant de l’hiver ; Irma Vep) ou Michel Haneke (Caché ; Happy End). Elle tourne également avec François Ozon dans Jeune et Jolie, Jean-Pierre Darroussin dans Le Pressentiment, collabore avec le réalisateur Alfred Lot aux côtés de Mélanie Laurent, puis de Michel Blanc dans Une petite zone de turbulences. On la retrouve également dans Les Garçons Sauvages de Bertrand Mandico.

Elle est tout aussi présente sur les planches pour notamment les metteurs en scène tels que Jean-François Peyret, Jean-Louis Benoît, Jonathan Châtel, Philippe Lanton, Yves Beaunesne, Jean-Baptiste Sastre, Anne Théron, Cécile Backès, etc.

Elle met en scène la pièce Le Traitement de Martin Crimp au Théâtre National de Chaillot.

 

 

 

Expositions Passées