Du côté des jeunes

L’Atalante permet aux spectateurs de voir des films de qualité, de boire un verre sur les bords de l’Adour et fréquenter le bistro mais les adhérents ne connaissent pas toujours ses engagements, par exemple auprès des scolaires.

Notre cinéma accueille, outre Collège au cinéma et Lycée au cinéma, le dispositif Ecole au cinéma qui s’adresse aux écoles élémentaires et maternelles et que coordonne l’Atalante depuis un an.

Face à l’exposition des jeunes à un flux constant d’images, on se propose d’aider enfants et adolescents à déchiffrer celles-ci tout en aiguisant leur esprit critique. Ainsi pourront-ils se constituer une réelle culture cinématographique.

Des projections en salles sont accompagnées d’une exploitation en classe des films visionnés.

A l’Atalante Simon Blondeau prend en charge l’accueil des scolaires tout comme la programmation des séances destinées aux enfants dans le cadre de Ma p’tite Atalante.

L’accompagnement au visionnement peut prendre la forme d’ateliers d’éducation à l’image et à la fréquentation des salles mettant en jeu diverses disciplines dans un travail transversal.

L’Association Cinévasion prend en charge la logistique qu’implique la projection des films dans les Pyrénées-Atlantiques. Le Conseil départemental, quant à lui, assume le transport des élèves si nécessaire.

Assurant la coordination d’Ecole au cinéma Simon travaille conjointement avec Jean-Philippe Mercé, conseiller pédagogique, son référent dans l’Education nationale et présente aux enseignants les films au programme.

Au niveau national, le CNC offre une documentation sous forme de fiches destinées aux élèves ainsi qu’aux enseignants et un catalogue de films parmi lesquels 6 seront sélectionnés pour leurs qualités esthétiques et en relation avec les thèmes étudiés en classe.

Les élèves de sixième et cinquième ont ainsi pu découvrir récemment Kes, le chef d’œuvre de Ken Loach et Tomboy, le film de Céline Sciamma, la marraine de notre nouvelle salle. Cette année figurera un film basque, ce qui prendra en compte l’environnement culturel de nos jeunes.

Dès le CM1 les films étrangers seront présentés en VO sous-titrée.

Les élèves sont initiés à la lecture de genres différents tels que l’animation ou la science-fiction, ce qui leur assure une connaissance de l’art cinématographique diversifiée. Viennent à l’Atalante plus de mille élèves émanant de six collèges de proximité, auxquels s’ajoutent les 145 élèves du Collège François Truffaut dans les Landes.

Les engagements de l’Atalante permettent ainsi à un jeune public d’aborder le cinéma en tant que forme artistique, de rencontrer des professionnels du cinéma et de bénéficier d’une pratique. Ils contribuent à soutenir et promouvoir le cinéma d’art et essai que nous apprécions et défendons tous.

 

Merci à Katixa Monville et à Simon Blondeau pour les informations qui ont permis la rédaction de cet article.