FIDELIO, L’ODYSSEE D’ALICE

 

FidelioFrance – 2014 – 1h37 – Réalisé par Lucie Borleteau avec Ariane Labed, Melvil Poupaud, Anders Danielsen Lie…

Alice, 30 ans, est marin. Elle laisse Félix, son homme, sur la terre ferme, et embarque comme mécanicienne sur un vieux cargo, le Fidelio. A bord, elle apprend qu’elle est là pour remplacer un homme qui vient de mourir et découvre que Gaël, son premier grand amour, commande le navire.

Dans sa cabine, Alice trouve un carnet ayant appartenu à son prédécesseur. La lecture de ses notes, entre problèmes mécaniques, conquêtes sexuelles et mélancolie amoureuse, résonne curieusement avec sa traversée. Au gré des escales, au milieu d’un équipage exclusivement masculin, bercée par ses amours qui tanguent, Alice s’expose au bonheur de tout vivre à la fois et tente de maintenir le cap…

Avec ce premier film, Lucie Borleteau nous entraîne dans un récit initiatique farouchement original, magnifié par le format Scope, et interroge pêle-mêle la passion amoureuse, l’attraction sensuelle et la fidélité. Elle rend passionnante l’odyssée singulière d’une femme trouvant sa voie dans un milieu d’hommes, d’un corps qui veut toujours plus d’action – de la salle des machines à l’intimité de sa cabine…

Dépeignant de manière passionnante la vie en mer, ce film audacieux s’appuie sur un beau trio d’acteurs, formé de Anders Danielsen Lie – découvert dans le sublime OSLO 31 AOUT de Joachim Trier -, Melvil Poupaud (à son aise dans le rôle du séduisant commandant de navire) et la très prometteuse Ariane Labed, récompensée par le Prix d’interprétation Féminine Festival de Locarno 2014…

> à l’Autre Cinéma du 24/12 au 13/01