La Fièvre de Petrov

La

Russie | 2020 | 2h26 en VO | Réalisé par Kirill Serebrennikov avec Semyon Serzin, Chulpan Khamatova, Yulia Peresild, Yuriy Borisov…

Sélection officielle – Festival de Cannes 2021

Affaibli par une forte fièvre, Petrov est entraîné par son ami Igor dans une longue déambulation alcoolisée, à la lisière entre le rêve et la réalité. Progressivement, les souvenirs d’enfance de Petrov ressurgissent et se confondent avec le présent…

Révélé au grand public avec LETO, le bouillonnant Kirill Serebrennikov (assigné à résidence depuis 2017 et interdit de sortie du territoire) signe avec LA FIÈVRE DE PETROV l’une des expériences cinématographiques les plus étranges et stimulantes de l’année. Si la dimension allégorique de cette odyssée hallucinée et hallucinante dans les entrailles de la société russe saute aux yeux, et résonne étrangement avec la pandémie, le film nous plonge avant tout dans un bain de sensations ; cette fièvre qu’il nous donne à éprouver, reflet de la situation d’enfermement vécue par le cinéaste depuis quelques années, donne au film une tonalité sombre, étouffante mais aussi une grande liberté. Kirill Serebrennikov met en scène des plans séquences d’une rare virtuosité, fait éclore des moments de pure beauté dans ce chaos organisé, où émerge un humour grinçant et désespéré. Si le voyage n’est pas de tout repos, l’expérience est assez saisissante.

Int. aux moins de 12 ans