L’AUTRE CÔTÉ DE L’ESPOIR

Finlande – 2016 – 1h38 en VO – Réalisé par Aki Kaurismäki avec Sherwan Haji, Sakari Kuosmanen, Ilkka Koivula, Janne Hyythiäinen, Nuppu Koivu

Helsinki. Deux destins qui se croisent. Wikhström, la cinquantaine, décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. Khaled est quant à lui un jeune réfugié syrien, échoué dans la capitale par accident. Il voit sa demande d’asile rejetée mais décide de rester malgré tout. Un soir, Wikhström le trouve dans la cour de son restaurant. Touché par le jeune homme, il décide de le prendre sous son aile…

Cela fait trente ans que le Finlandais Kaurismäki nous régale de son style inimitable, fait d’humour pince-sans-rire, d’humanisme désabusé, de couleurs expressives et porté par un amour immodéré pour la musique et le cinéma, muet de préférence. Et c’est bien le fantôme de Chaplin qui traverse son merveilleux dernier film, qui se place sans ambiguïté du côté des opprimés que sont, de nos jours, les réfugiés de tous bords. En choisissant le point de vue de Khaled, Syrien dévasté par la guerre, le cinéaste fait écho de l’état du monde et s’imprègne de l’actualité, tout en étant fidèle à ses partis-pris formels et aux personnages qu’il affectionne depuis toujours. Superbement économe, vertigineux d’intelligence et de générosité, L’AUTRE COTE DE L’ESPOIR, est une ode à la solidarité entre les hommes et un pur chef d’œuvre de drôlerie et d’émotion. Longue vie au grand Aki !

> du 15 au 28 mars à l’Atalante, et du 29 mars au 11 avril à l’Autre Cinéma