LE BOUTON DE NACRE

LeboutondenacreChili – 2015 – 1h22 en VO – Réalisé par Patricio Guzmán

LE BOUTON DE NACRE est une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Elle part de deux mystérieux boutons découverts au fond de l’Océan Pacifique, près des côtes chiliennes aux paysages surnaturels de volcans, de montagnes et de glaciers.

A travers leur histoire, nous entendons la parole des indigènes de Patagonie, celle des premiers navigateurs anglais et celle des prisonniers politiques. Certains disent que l’eau a une mémoire. Ce film montre qu’elle a aussi une voix…

Dans la lignée directe de son remarquable NOSTALGIE DE LA LUMIERE, qui lui se déroulait dans le désert d’Atacama au Chili, terre de cimetières indiens et de sépultures improvisées d’opposants à Pinochet, Guzman évoque en un puzzle fascinant l’histoire mouvementée de son pays, mêlant l’histoire, la géographie et la métaphysique.

Dans ce récit vertigineux qui nous amène du sud de la Patagonie aux confins du Cosmos (récompensé par l’Ours d’argent du meilleur scénario et le Prix du Jury œcuménique au dernier Festival de Berlin 2015), il parvient à tisser un lien entre l’extermination des populations indigènes et les crimes commis par la dictature.

Il réussit ainsi la prouesse de perpétuer inlassablement la mémoire douloureuse mais indispensable des drames passés, tout en se renouvelant magnifiquement à chacun de ces films…

> à l’Atalante du 28 octobre au 3 novembre
> à l’Autre Cinéma du 4 au 24 novembre