Les Olympiades

Les

France | 2021 | 1h46 | Réalisé par Jacques Audiard avec Lucie Zhang, Makita Samba, Noémie Merlant, Jehnny Beth…
D’après trois nouvelles graphiques d’Adrian Tomine : Amber Sweet ; Killing and dying et Hawaiian getaway.
Paris XIIIe, quartier des Olympiades. Emilie rencontre Camille qui est attiré par Nora qui elle-même croise le chemin de Amber. Trois filles et un garçon. Ils sont amis, parfois amants, souvent les deux.
Avec ce film solaire, à mi-chemin entre la comédie sentimentale et le drame, Jacques Audiard fait prendre un nouveau virage, à 180° à son cinéma. Lui offre une cure de jouvence. Le revivifie. Au diable cette fois les scénarios aux intrigues solidement ficelées, les stars de cinéma et les mises en scène millimétrées : LES OLYMPIADES est un film en liberté, élégant mais sans affèteries, qui fait la part belle à un quarteron d’acteurs à peu près inconnus, extraordinaires de fraîcheur et de sincérité. Aux côtés de Lucie Zhang et Makita Samba, radieuses découvertes, la seule connue, Noémie Merlant (vue entre autres dans LE PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU de Céline Sciamma, ici co-scénariste), est magnifique. Avec beaucoup de douceur et de générosité, le film les conduit dans l’apprivoisement du sentiment amoureux à l’ombre des tours, qui perdent de leur froideur impersonnelle au fur et à mesure que les cœurs se réchauffent. C’est une formidable réussite.
(Merci aux cinémas Utopia).

Film disponible en audiodescription.