Little Palestine, journal d’un siège

Les horaires :

lun. 24 janv. mar. 25 janv. mer. 26 janv. jeu. 27 janv. ven. 28 janv. sam. 29 janv. dim. 30 janv.
19:00Réservez une place pour Little Palestine, journal d’un siège le lun. 24 janv. à 19:00

Ces horaires s'affichent automatiquement sur 7 jours glissants. Cliquez ici pour plus d'horaires.

Little

Liban, France, Qatar | 2021 | 1h29 en VO | Réalisé par Abdallah Al-Khatib

Suite à la révolution syrienne, le régime de Bachar Al-Assad assiège le quartier de Yarmouk (Damas), plus grand camp de réfugiés palestiniens au monde. Yarmouk se retrouve alors isolé, et le réalisateur témoigne des privations quotidiennes, tout en rendant hommage au courage des enfants et des habitants du quartier…

Il y a quelques années, nous avions montré le poignant HOMELAND, IRAK ANNEE ZÉRO de Abbas Fahdel, revenu dans son pays pour filmer les siens dans l’attente du conflit et dans l’immédiat après-guerre. Puis STILL RECORDING, documentaire collectif retraçant la résistance à Douma au cœur de la révolution syrienne. C’est aussi un état de siège vécu de l’intérieur que documente ici le cinéaste Abdallah Al-Khatib : entre 2013 et 2015, il a filmé en tant que résistant et témoin de l’agonie de son peuple, avant son expulsion du pays par Daech. De cette réalité sidérante, il a tiré un film à la fois terrible et lumineux, traversé d’éclats de poésie, de cris de colère et parfois de rires d’enfants. Un film qui montre avec une dignité saisissante la capacité de résistance d’un peuple, dans un quotidien “où les obus tombent et les immeubles s’écroulent, mais où la vie continue, désespérément, avec vigueur”. (Ombline Ley et Jean-Louis Gonnet, cinéastes de l’Acid)