Minari

MinariEtats-Unis | 2020 | 1h55 en VO| Réalisé par Lee Isaac Chung avec Steven Yeun, Ye-Ri Han, Alan S. Kim, Yuh-Jung Youn…

Une famille américaine d’origine sud-coréenne s’installe dans l’Arkansas où le père de famille veut devenir fermier. Son petit garçon devra s’habituer à cette nouvelle vie et à la présence d’une grand-mère coréenne qu’il ne connaissait pas…

Il y a des points communs entre NOMADLAND, MINARI et THE LAST HILLBILLY, tous trois à découvrir sur cette gazette : une manière d’interroger le rêve américain, un rapport au territoire et à la difficulté de se faire une place dans le monde. Le cinéaste d’origine coréenne Lee Isaac Chung s’est inspiré de sa propre enfance pour écrire cette chronique familiale à la beauté discrète, qui nous a séduits et émus par sa simplicité et par la justesse du regard porté sur ses personnages. La relation entre le petit David et sa grand-mère (jouée par Kim, Yuh-Jung Youn, qui a obtenu l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation) est à cet égard particulièrement savoureuse. Et comme le minari qui parvient à pousser en terre si peu hospitalière, on garde l’espoir que cette famille réussira son enracinement dans ce petit coin de l’Arkansas…