Ouistreham

Ouistreham

France | 2021 | 1h46 | Réalisé par Emmanuel Carrère avec Juliette Binoche, Hélène Lambert, Léa Carne, Didier Pupin…

Marianne Winckler, écrivaine reconnue, entreprend un livre sur le travail précaire. Elle s’installe près de Caen et, sans révéler son identité, rejoint une équipe de femmes de ménage. Confrontée à la fragilité économique et à l’invisibilité sociale, elle découvre aussi l’entraide et la solidarité qui unissent ces travailleuses de l’ombre…

À l’origine du projet, il y a la volonté de Juliette Binoche de convaincre Florence Aubenas, autrice du très remarquable LE QUAI DE OUISTREHAM, d’accepter que son récit soit adapté au cinéma. Porté par Emmanuel Carrère, connu comme écrivain mais aussi réalisateur de films singuliers, comme le documentaire RETOUR À KOSTELNITCH ou LA MOUSTACHE, le film est une plongée dans l’univers des précaires, ce que l’on appelle les professionnels de la propreté, soumis à des conditions de travail plus que difficiles.

L’angle choisi ici est moins celui de l’enquête documentaire, que celui du lien construit entre le personnage incarné par Juliette Binoche (ici sans fard et sur un pied d’égalité avec les comédiens non-professionnels, tous formidables) et ces collègues qui deviennent peu à peu des proches. Le réalisateur nous fait partager ses doutes et ses états d’âmes, sa volonté de rendre justice à ces travailleurs et travailleuses de l’ombre dont on ne parle que trop rarement. Leur humour, leurs coups de gueule sonnent comme des cris du cœur.

Film disponible en audiodescription