SILENT VOICE

Japon – 2018 – 2h05 en VO – Réalisé par Naoko Yamada A partir de 10 ans

Nishimiya est une élève douce et attentionnée. Chaque jour, pourtant, elle est harcelée par Ishida, car elle est sourde. Dénoncé pour son comportement, le garçon est à son tour mis à l’écart et rejeté par ses camarades. Des années plus tard, il apprend la langue des signes… et part à la recherche de la jeune fille…

Adaptation du manga à succès du même nom publié en sept tomes, SILENT VOICE évoque avec subtilité le thème de la surdité, mais aussi du harcèlement scolaire. Dans la veine de COLORFUL de Keiichi Hara et avec  une délicatesse de trait équivalente, ce film aux multiples rebondissements témoigne de la capacité de l’animation japonaise à traiter de thèmes sensibles, en lien direct avec l’enfance. Plus le récit avance et se resserre autour des deux protagonistes, plus il semble gagner en solidité, et plus son émotion s’en retrouve décuplée…

Jeudi 23 août à 17h, séance spéciale en version SME (accessible aux personnes sourdes et malentendantes).