Wadjda

Arabie Saoudite – 2012 – 1h37 en VO – Réalisé par Haïfaa Al Mansour avec Waad Mohammed, Reem Abdullah, Abdullrahman Al Gohani, Ahd, Sultan Al Assaf…

Wadjda, dix ans, habite dans une banlieue de Riyadh, capitale de l’Arabie Saoudite. Issue d’un milieu conservateur, Wadjda est une fille pleine de vie, et cherche toujours à en faire plus que ce qui lui est permis. Après une bagarre avec son ami Abdullah, elle aperçoit un beau vélo vert à vendre. Elle le veut à tout prix, pour pouvoir le battre à la course. Mais la mère de Wadjda lui interdit, redoutant les répercussions d’une société qui conçoit les vélos comme une menace pour la vertu d’une fille. Wadjda décide alors de trouver l’argent par ses propres moyens, déterminée à se battre pour défendre ses rêves…

La sortie en France de WADJDA, premier long-métrage jamais réalisé par une femme en Arabie Saoudite, serait déjà une raison suffisante pour courrir voir ce film. Loin pourtant de se réduire à cet argument commercial, ce premier film de Haïfaa Al Mansour, est tout simplement une petite merveille. Partant d’une idée très simple (le désir d’une petite fille de faire du vélo, chose strictement interdite dans son pays), WADJDA réussit à montrer avec subtilité les ressorts d’une société où il faut constamment composer en tant que femme pour acquérir un minium de liberté. L’interprète de Wajda, l’extraordinaire Waad Mohammed, incarne toute la vitalité et l’intelligence de cette jeune héroïne…

L’Autre Cinéma > du 20 février au 5 mars