Sugoi !

On peut regretter parfois que le cinéma de répertoire ne trouve pas suffisamment de place face au mur des sorties qui s’enchaînent chaque semaine : ce mois-ci, nous vous proposons deux événements. Tout d’abord la ressortie du mythique LA MAMAN ET LA PUTAIN de Jean Eustache, qui fera l’ouverture de Cannes Classics cette année et que l’on a pourra enfin (ré)découvrir dans des conditions optimales. Un film dont l’aura a traversé les âges et marqué diverses générations, jusqu’au groupe Diabologum qui mit en musique le stupéfiant monologue final de Veronika (interprété par la sublime Françoise Lebrun). Autre événement à ne pas manquer, la rétrospective Kinuyo Tanaka, qui fut l’une des premières femmes réalisatrices au Japon, après avoir mené une brillante carrière de comédienne – plus de 200 films ! – notamment chez Ozu et Mizoguchi. L’intégrale de ses 6 films sera projetée pendant trois semaines.

Le Japon sera d’ailleurs à l’honneur sur ce programme, avec un focus sur le cinéma de genre : l’anime avec DETECTIVE CONAN, LA FIANCÉE DE SHIBYUA (avec une soirée spéciale 15-25 le 20 mai), le cinéma d’horreur (avec une soirée J-horror autour de RING et d’AUDITION réédités par Les Bookmakers), ou encore l’inclassable JUNK HEAD, réalisé en stop motion par le passionné Takahide Hori, homme-orchestre de ce film fou qui a fait sensation au Japon (saluons ici l’audace de l’aventurier et bien nommé distributeur UFO). Il faut d’ailleurs préciser que le dernier film du roi du pastiche Michel Hazanavicius, COUPEZ !, qui sortira en plein Festival de Cannes – à l’instar des derniers films de Desplechin et Cronenberg – est lui-même un remake assumé d’un film de Shin’ichirô Ueda. Décidément le cinéma japonais fait des émules…

Pour vous donner quelques nouvelles de L’Atalante, on ne sait évidemment pas ce que donnera la fréquentation des mois à venir, mais l’on peut déjà se réjouir du fait que le mois d’avril fut un mois record (grâce en partie au succès du dernier Klapisch, EN CORPS, qui continue à bénéficier d’un excellent bouche-à-oreille, mais aussi de L’HYPOTHÈSE DÉMOCRATIQUE, repris sur cette gazette).

Nous savons aussi que vous êtes un certain nombre à apprécier les séances du dimanche matin, notamment attractives pour un public familial qui vient profiter des programmes pour les tout-petits sur ce créneau privilégié : on vous invite donc à venir au ciné-brioche autour de ZÉBULON LE DRAGON le dimanche 22 mai, dernier créneau dominical avant d’entamer sur la saison estivale (mais, promis, on y reviendra !)

Sylvie Larroque, codirectrice de l’Atalante