HIT THE ROAD

IRAN
2022 1h33
Réalisé par Panah Panahi
avec Hassan Madjooni, Pantea Panahiha, Rayan Sarlak, Amin Simiar

Quinzaine des réalisateurs - Cannes 2021

Iran, de nos jours. Une famille est en route vers une destination secrète. A l’arrière de la voiture, le père arbore un plâtre, mais s’est-il vraiment cassé la jambe ? La mère rit de tout mais ne se retient-elle pas de pleurer ? Leur petit garçon ne cesse de blaguer, de chanter et danser. Tous s’inquiètent du chien malade. Seul le grand frère reste silencieux.

S’il n’est pas couru d’avance que les fils soient les dignes héritiers de leur père, c’est bien le cas pour le jeune Panah Panahi, fils du cinéaste Jafar Panahi (TROIS VISAGES, TAXI TEHERAN, SANG ET OR). HIT THE ROAD fait partie de ces films qui nous embarquent dès les premiers minutes – dans l’habitacle d’une voiture en l’occurrence, un classique du cinéma iranien – pour ne plus vous lâcher, suivant les traces d’un road-movie familial aussi drôle qu’émouvant. La douce fantaisie du film, capable de nous faire passer du rire aux larmes, du registre de l’enfance à la tonalité plus sombre de la séparation à venir, fait toute l’élégance de cette première réalisation, à la fois pudique, tendre et portée par un bel élan vital. Cette fantaisie, on la doit aussi à la présence de l’enfant espiègle incarné par le jeune Rayan Sarlak, trublion joyeux et rageur, qui insuffle au film une innocence euphorisante. Un voyage chaudement recommandé.

 

Lire l’entretien avec Panah Panahi, réalisé par le GNCR

Horaires des séances

Ce film n’est pas programmé actuellement​.

Les autres films à l'affiche